News VDA German Carxtra.jpg

L'Union européenne a récemment révisé les objectifs de réduction des émissions de CO2 causées par les véhicules de 40% à 35%. La Fédération allemande de l'industrie automobile, la VDA, suggère que cela est encore trop élevé et devrait être ramené à 30% pour éviter de nuire à l'industrie automobile du pays.

Alors que la chancelière allemande Angela Merkel approuve la réduction de l’objectif, le Président de la VDA, Bernard Mattes, est déçu que d'autres pays membres ne se soient pas exprimés pour «trouver un équilibre entre la protection des emplois et la protection du climat». Il déclare également: «la sécurité de l'emploi est amoindrie et l'Allemagne, en tant que site industriel, a été affaiblie».

Les fabricants investissent et intensifient la production de véhicules électriques, mais l’un des obstacles majeur pour les personnes passant à la technologie électrique est le manque d'infrastructure. La VDA a également remarqué que le gouvernement de l'UE devrait assumer davantage la responsabilité financière nécessaire pour créer des stations de recharge.